agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Formation continue Portails : www - étudiants - personnels Formation continue

Vous êtes ici : Accueil > VAE > Vous êtes un particulier > La VAE en quelques chiffres # bilan 2016

Formation

La VAE en quelques chiffres # bilan 2016

 
Ce bilan est présenté avec toutes les étapes du processus de la Validation des acquis de l’expérience (VAE) au sein de notre université pour l’année 2016.
Accès direct : demandes d'information | recevabilité | accompagnement | jurys VAE

1. Demandes d’information

Au cours de cette année, la cellule VAE a répondu à plus de 589 demandes (par courriels et par téléphone) et 129 personnes ont été accueillies et renseignées au cours de réunions d’informations collectives mensuelles entre janvier et décembre 2016.

2. Recevabilité    

La cellule VAE a reçu 78 dossiers de recevabilité en 2016 contre 126 pour l’année 2015, soit une baisse de 38 % par rapport à l’année 2015 dont :
  • 50 dossiers recevables soit 68% ;
  • 24 dossiers non recevables soit 32% ;
  • et 4 abandons.
Cette année, nous constatons une baisse significative du nombre de dossiers de recevabilité déposés contrairement aux années précédentes. Cela est observé aussi chez les autres certificateur/trices dont notamment l’Éducation nationale.

2.1. Demandes de Diplômes         

Lors de la phase de recevabilité, les Master 2 sont toujours les plus sollicités pour 45%, contre 63% en 2015, puis les licences soit 31% et les licences professionnelles soit 21%. Les Master 1 sont peu demandés soit 3%.
Pour cette année, il n’y a aucune candidature concernant les doctorats.

2.2. Profil des demandeur/euses de VAE

Voici quelques éléments sur les personnes qui souhaitent entrer dans la démarche VAE  :
  • Sexe
    - 71% de femmes, contre 56% en 2015
    - 29% d’hommes, contre 44% en 2015
     
  • La moyenne d’âge est de 40 ans (en 2015, la moyenne d’âge était de 42 ans).
     
  • Statut professionnel
    - 67% de salarié.es soit 53 personnes, (contre 72% en 2015) ;
    - 17% de demandeur/euses d’emploi soit 13 personnes, (contre 12% en 2015) ;
    - 13% de travailleur/euses indépendant.es soit 10 personnes, (contre 15% en 2015) ;
    - 3% autre soit deux personnes, (contre 1% en 2015).
Nous constatons que les demandeur/euses d’emploi ont toujours beaucoup de difficulté pour se faire financer ou pour payer cette démarche ainsi que les personnes salariées de la Fonction publique d’État qui n’ont peu de prise en charge.


  • Niveau de formation
    - Une majorité de personnes détiennent au minimum un BAC+3/4 soit 43%  (ce qui représente 34 individus) ;
    - 29% ont un BAC+2 (ce qui représente 23 candidat.es) ;
    - 23% d’entre eux/elles ont obtenu un BAC (soit 18 personnes).


  • Lieu de résidence
    - 41% habitent le département du Rhône (32 individus) ;
    - 71% vivent dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (55 individus) ;
    - 26% résident dans les autres régions de la métropole (20 individus) ;
    - 1% sont dans les DOM-TOM (1 individu) ;
    - 1% est domicilié sur le continent européen (1 individu) ;
    - 1% vient d’Afrique (1 individu).

2.3. Répartition des dossiers déposés par UFR

On constate que :
  • les diplômes de l'UFR Droit et science politique et ceux de l’IUT sont les plus demandés soit 17% ;
  • ceux de la Psychologie à hauteur de 15% ;
  • 13% les diplômes de l’ICOM, pour 13% ceux de l’ISPEF ;
  • 11% ceux de l'UFR Sciences économiques et 8% pour ceux de LESLA
  • pour 1%  ceux de l'UFR Anthropologie, sociologie et science politique, ainsi que de l'UFR Langues et ceux de l'UFR TT.
 
Comparatif années 2014, 2015 et 2016

 On constate une fluctuation des demandes selon les années mais les diplômes de l’ISPEF, de l’IUT et de Psychologie sont toujours demandés de façon continue ainsi que ceux de la communication et de sciences économique.

3. Accompagnement

60 individus ont bénéficié d’un accompagnement sur l’ensemble des personnes passées devant le jury en 2016, ce qui représente 93%. C’est 2% de plus qu’en 2015.

4. Jurys VAE

L’Université Lumière Lyon 2 a organisé 64 jurys VAE en 2016 dont :
  • 81% de Validation Totale (51 individus, c’est 4% de plus qu’en 2015) ;
  • 17% de Validation Partielle (ce qui représente 12 individus, c’est 1% de moins qu’en 2015) ;
  • 2% de Non Validation (ce qui représente 1 individu, c’est 3% de moins qu’en 2015).
La durée moyenne de la démarche entre la recevabilité et le passage devant le jury est de 19 mois contre 17 en 2015.
Nous constatons un allongement de la durée de la VAE de deux mois entre l’année 2015 et l’année 2016.
Ceci est en partie dû au fait qu’il y a plus d’un tiers des candidat.es qui sont entré.es dans le dispositif entre 2012 et 2014.
Par contre, nous avons 11% des candidat.es (soit 6 candidat.es) ont entamé leur démarche en 2016 dont 83%  d’entre eux/elles ont validé totalement.

D’autre part :
  • 47 % des candidat.es n’ont pas obtenu une mention (22 individus) ;
  • 6% ont obtenu la mention « Très Bien » (3 candidat.es) ;
  • 28% ont eu la mention « Bien » (13 candidat.es) ;
  • 19% ont eu la mention « Assez Bien » (9 candidat.es).

4.1.  Profil des candidat.es VAE passé.es en jury

  • Sexe
    - 61% de femmes, pour 57% en 2015 ;
    - 39% d’hommes, pour 43% en 2015.
    Les femmes sont toujours majoritaires dans cette démarche.
     
  • La moyenne d’âge est de 43 ans contre 46 ans pour l’an dernier. Sur l’ensemble des années observées, entre 2010 et 2016, la moyenne d’âge se situe entre 43 et 46 ans.
     
  • Statut professionnel
    - 72% de salarié.es soit 46 personnes, (contre 75 % en 2015) ;
    - 13 % de demandeur/euses d’emploi soit 8 personnes, (contre 20% en 2015) ;
    - 15% de travailleur/euses indépendant.es soit 10 personnes, (contre 4% en 2014).
    On constate une baisse du nombre des demandeur/euses d’emploi, car ceux-ci n’ont pas toujours la possibilité d’avoir un financement.
     
  • Niveau de formation
    - Une majorité de personnes détiennent un BAC+2, soit 45 %  (ce qui représente  29 individus) ;
    - 16% ont un BAC  (soit  10 individus) ;
    - 33% ont obtenu un BAC +4 (soit 21 personnes) ;
    - 5% un BAC+5 et 1% n’avaient pas de diplôme ou un CAP/BEP.
     
  • Lieu de résidence
    - 34% habitent le département du Rhône (22 individus) ;
    - 68% vivent dans la région Rhône-Alpes (44 individus) ;
    - 28% résident dans les autres régions de la métropole (18 individus) ;
    - 2% sont dans les DOM-TOM (1 individu) ;
    - 2% proviennent du continent européen (1 individu).
    Suivant les années, nous avons quelques candidat.es qui résident sur les différents continents. Mais la majorité des sujets résident, principalement, dans le périmètre rhônalpin.

4.2. Répartition des jurys par niveau de diplômes

Comme pour l’année 2015, les Master 2 sont les diplômes les plus visés par les candidat.es à la VAE.
En effet, 35 jurys ont été organisés pour ce niveau en 2016 (55% des jurys). C’est 1% de plus qu’en 2015.
  • Les DUT représentent 2% des jurys ;
  • Les licences représentent 23%,
  • Les licences professionnelles représentent 15% des jurys,
  • Les M1 représentent 5% des jurys,
  • Les M2 représentent 55% des jurys, le taux ne cesse d’évoluer depuis 2013,
  • Il n’y a pas de candidat.e au doctorat, comme en 2015.

4.3. Répartition par UFR

Les diplômes de l’ISPEF sont les plus validés pour 20%. Ensuite ceux de Psychologie et de l’ICOM pour 16%.
Alors qu’en 2015, nous avions 28% pour l’ISPEF et 20% pour la Psychologie.

4.4. Répartition des jurys sur l’année

En 2016, les jurys ont été, principalement, organisés en septembre (23 jurys).



Évolution des jurys VAE de 2010 à 2016
Le nombre de jurys organisés depuis 2010 est en constante évolution. En 2016, nous avons effectué 4 jurys de plus qu’en 2015.

Ci-après figurent des tableaux présentant l’évolution des différents types de validation depuis l’année 2010 : validation totale, partielle, non validation :
ÉVOLUTION DES NON VALIDATIONS
année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
total 3 1 0 2 2 3 1
% 10,5% 3% 0% 5% 4% 5% 2%
ÉVOLUTION DES VALIDATIONS PARTIELLES
année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
total 3 4 7 3 6 11 12
% 10,5% 14% 22% 7% 11% 18% 18%
ÉVOLUTION DES VALIDATIONS TOTALES
année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
total 22 24 25 35 44 46 51
% 79% 83% 78% 88% 85% 77% 80%

mise à jour le 26 juin 2017


Coordonnées

Service commun de formation continue (SCFC)
86 rue Pasteur - 69007 LYON
Fax : 04 78 69 74 26

Règlement intérieur de l'Université

Dispositions applicables à l'ensemble des usagers

Contact

Direction de la formation et de la vie étudiante (DFVE) / Service commun de formation continue (SCFC)
Catherine HUET, Responsable de la cellule d’accompagnement VAE
catherine.huet@univ-lyon2.fr
04 78 69 72 65

Qu'est-ce que la VAE ?

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle peut, sous conditions, bénéficier de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Son expérience lui permet d'obtenir une certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Cette reconnaissance de savoirs, compétences et aptitudes, lui permettra d'évoluer professionnellement.

Témoignages

Trois candidates à la VAE partagent leur expérience, leurs motivations et évoquent le travail que cette démarche a nécessité et les bénéfices qu'elles en ont retiré.
- Isabelle Jarzac, psychothérapeute - licence Psychologie
- Laila Kalai-Kimelfeld, chargée de projets - master 2 Développement de projets artistiques et culturels internationaux
- Anne-Cécile Paris, chargée de communication - master 2 Gestion éditoriale et communication internet
Visionnez leur témoignage

À consulter

Tout sur la VAE à Lyon 2
- Portail du gouvernement dédié à la VAE
- Temps d’échanges entre enseignants et professionnels intervenant dans le cadre de la démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE)
- Charte relative à l'accompagnement à la VAE
Université Lumière Lyon 2